Accueil » Seniors » CFA » @TPF ITW : Laurent Strzelczak

@TPF ITW : Laurent Strzelczak

@TPF ITW : Première question avec une remarque sur cette rencontre puisque l’on t’as vu debout pendant le premier quart d’heure, très présent, à donner les consignes à l’équipe. Ce n’est pas une habitude pour toi d’être comme cela, tout au bord du terrain.

Laurent Strzelczak :

Je sentais qu’il fallait que je sois plus présent sur cette rencontre. C’est souvent le cas lorsqu’on rencontre une équipe moins bien classée que nous. Lors de grands rendez-vous, comme cela sera le cas contre Rodez samedi, ou comme cela l’a été contre Monaco le week-end dernier, je n’ai pas d’inquiétude sur la motivation du groupe. Malheureusement, malgré le premier but marqué, le déroulement de la rencontre m’a donné raison.

@TPF ITW : et 1 et 2 et 3 buts encaissés en 25 minutes, il s’est passé quoi pour en arrivé là après une ouverture du score à la 2ème minute ?

Laurent Strzelczak :

C’est ce premier but qui a tout fait basculé. Pourquoi ? Je ne sais pas. Avec l’égalisation, nous avons eu une grosse période de doute qui a remis beaucoup de choses en cause au niveau du jeu que l’équipe devait faire. Ils se sont mis à douter et ont déserté le milieu de terrain. Nos adversaires en ont pris possession et nous avons, de ce fait, perdu beaucoup de ballons. On commet deux fautes et on prend deux buts sur des coups de pied arrêtés. Pour moi c’est cette désertion du milieu de terrain qui a fait que l’on s’est retrouvé à courir après le ballon et l’on a pas su réagir.

@TPF ITW : Mené 3 à 1, que ce passe-t-il dans les vestiaires à la pause ?

Laurent Strzelczak :

A la mi-temps dans les vestiaires, j’ai essayé de leur faire prendre conscience que les manques que l’on avait eu étaient dus uniquement à la désertion du milieu de terrain. J’ai tenté de les faire réagir, de leur dire qu’ils en étaient capables, surtout pas de les enfoncer un peu plus. Je pense même qu’avec un peu plus de conviction, nous aurions pu arracher la victoire. On a fait la deuxième mi-temps souhaitée et c’est cela qu’il faut retenir sur cette rencontre. Malgré ce match nul, je reste très fier de cette équipe sur la seconde période.

@TPF ITW : tu as souvent crié «… sortez …» à la défense, c’est un défaut à l’heure actuelle de cette équipe ?

Laurent Strzelczak :

C’est vrai que l’on a tendance à beaucoup reculer. On a quand même bien rectifié le tir par rapport au début de la saison  et on avance presque désormais, mais pas encore assez à mon gout. Nous devons plus jouer en avançant pour se retrouver le plus haut possible et pouvoir ainsi porter plus rapidement le danger chez l’adversaire. Ce n’est pas encore un réflexe mais ça va beaucoup mieux ! !

@TPF ITW : la suite avec un déplacement ce week-end à Rodez ?

Laurent Strzelczak :

Oui, il y a ce déplacement important à rodez ce week-end, le match est d’ailleurs avancé à 18h30, et il sera suivi d’un autre déplacement à Cannes. Deux matchs très importants pour la suite du championnat. Mais c’est surtout les 18 rencontres sur les 18 semaines, sans repos, à venir qu’il faut retenir ! Nous n’allons pas changer nos habitudes pour autant mais il va falloir s’adapter par rapport aux rencontres et à la fatigue éventuelle de certains sur les prochaines semaines.